QUELS SONT LES BONS GESTES POUR BIEN DÉGUSTER SON VIN

Pour certains, la dégustation est une science, pour d’autres, c’est un art. On dit qu’il faut d’abord regarder le vin, le humer, le goûter et enfin, en parler.

Le matériel pour la dégustation

L’idéal est de déguster le vin avec une tasse ou un tastevin en argent ou en métal argenté. Toutefois, un verre de degustation de vin est tout à fait utilisable. Les verres à dégustation sont non teintés et, si possible, en cristal taillé.

Comment déguster

Il ne faut jamais se laisser influencer par son entourage. En effet, le même vin servi à trois températures différentes ne présente pas les mêmes caractères. Il faut obligatoirement avoir la bouche fraîche et les papilles prêtes à discerner. On évite le tabac, les mets de haut goût, l’alcool. On n’hésite pas à se refaire un palais en buvant un verre d’eau lorsque la dégustation a lieu lors d’un repas.

Le choix du vin

Il faut utiliser des verres à vin appropriés. Le verre de degustation du vin n’est pas le même pour le vin blanc ou le vin rouge. On opte pour des verres à dégustation différents pour les Côtes-du-Rhône, les Bordeaux, les Bourgognes ou tout autre vin. Les bouteilles doivent être remontées de la cave la veille de la dégustation et entreposées dans une pièce fraiche. Les vins jeunes doivent être laissés à la cave le plus longtemps possible.

Le rafraichissement

Il concerne uniquement les vins blancs et les vins rosés. Ils sont placés dans la partie la moins froide du réfrigérateur et seulement quelques heures;

Le chambrage

Il concerne les vieux vins rouges. Chambrer un vin, c’est l’amener progressivement à la température de la pièce où il sera consommé (pas plus de 18° C. normalement). Le vin se réchauffe très vite une fois qu’il est versé dans les verres à vin. Le chambrage raisonnable permet le développement du bouquet, d’exalter la qualité du vin et de favoriser son épanouissement au contact du palais. S’il est trop chambré, seul le nez y trouvera son compte.

La décantation

Elle sert à débarrasser un vin d’âge des impuretés qu’il peut contenir en suspension. C’est surtout le cas pour les vieux Bordeaux. On verse le vin dans une carafe, généralement en cristal clair. Il faut procéder très lentement.